MIGRATION

Calais et la question de la migration vers le Royaume-Uni

Les Engagé.e.s | 01 Décembre 2021

Un enjeu humanitaire

Depuis 2018, le nombre de traversées de la Manche sur des bateaux pneumatiques a explosé. En 2021 plus de 26000 personnes ont rejoint le Royaume-Uni à bord de ces embarcations de fortune. La Manche étant une des zones maritimes parmi les plus fréquentées du monde, les drames sont inévitables, comme celui qui a coûté la mort à 27 personnes le 25 novembre dernier. La solution prônée par le gouvernement, consistant à survoler la zone avec un avion Frontex, est inefficace car la surface côtière à surveiller est immense, et cela risque de déplacer les points d’embarquement au-delà de cette zone, plus à l’Ouest.

Pourquoi ces drames aujourd’hui

Les traversées par bateau ont explosé depuis le renforcement spectaculaire de la sécurisation des sites frontières côté Français, comme celui précédant l’entrée dans le tunnel sous la Manche. Le dispositif frontalier protégé par les accords du Touquet ne se limite plus désormais à la frontière-ligne mais se développe aussi dans les gares et les ports.

Des solutions existent... mais ont été désactivées suite au Brexit

Le principal problème réside dans le fait que les migrants n’ont pas accès à la frontière britannique pour y déposer un dossier. Or jusqu’au Brexit, le règlement 604/2013 dit “Dublin III” organisait la voie d’accès à cette frontière. Les pays accueillant sur leur sol des demandeurs d’asile souhaitant rejoindre le Royaume-Uni, comme par exemple la Grèce ou la France, pouvaient leur délivrer des titres de passage et ainsi assurer leur sécurité lorsque ces demandeurs invoquaient des liens familiaux au Royaume-Uni. Dans ce cas, un titre de circulation était délivré et le migrant pouvait alors déposer sa demande au Royaume-Uni directement, où il était pris en charge par les autorités locales. Depuis le 1er janvier, dans le cadre du brexit, cet accord de Dublin III a cessé de s’appliquer.

Il est urgent de le renégocier - a minima en bilatéral France / Royaume-Uni - et de le réactiver, afin de permettre aux migrants d’accéder à la frontière britannique, en accord avec les grands principes humanitaires internationaux.

 

Crédit photo : Romainberth, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Les Engagé.e.s

À propos de

Engageons-nous : les engagé.e.s | Pour la création d’une force alternative à gauche | ➡️ Facebook: https://t.co/3Zgd3d8kjc